Fonçons dans les produits de quincaillerie

Bonjour à tous,

Fonçons dans les produits de quincaillerie

Dis donc hier j’étais chez mon quincailler du quartier (il n’est pas Bouda, il est un Noble Baganté!), j’ai acheté des serrures de portes (les vaherre ooh, les vochettes ooo…).

Quand on voit cela à première vu on lap que sauf. Mais quand tu regardes de près tu te dis que n’imite pas qui veut, mais qui peut!

Moi et nous autres qu’est ce que nous sommes capables d’imiter ? À vrai dire pas grand-chose.

A l’étape actuelle, je ne connais pas encore tous les produits vendus en quincaillerie, mais mon quincailler me confirme que l’essentiel est importé, même ce qu’on dit être le faux est importé!?!?!!!

En tout cas, ça doit diminuer drastiquement à défaut de finir!! Heureusement qu’il y a beaucoup d’opérateur locaux qui ont déjà enlevé le sandam sur plein de produits, mais ce n’est pas assez.

Je leur dit un grand merci et les envoi mes encouragements (dans la zone industrielle de Bassa ici à Douala, je vois régulièrement les camions sortir avec les seaux, les fer, les gaines en plastiques…). Nous devons les rejoindre dans la bataille!!

Je vous propose donc comme séries d’opportunités d’investissement au Cameroun, d’éplucher pas à pas les produits de quincailleries, de rassembler ensemble les techniques existantes pour fabriquer quelques uns d’entre eux de publier ici ces informations afin que nous soyons plus nombreux à récupérer le gombo qui continue de nous échapper sur notre propre territoire.

Si vous avez des informations partagez en commentaire, proposez nous des articles qui seront publiées avec vos contacts.

Si vous fabriquez déjà un produit au Cameroun et que vous avez du mal à le distribuer, contactez nous. Nous avons des contacts personnels directs avec une centaine de gars Bouda et Dschang (quincaillers) dans la ville de Douala.

Quelques infos en vrac que j’ai déjà:

  • Tonton Jean Paul Pougala affirme que l’on peut produire le ciment et pouvoir vendre le sac à 2500 Fcfa. Tel que je connais un peu le père la, cela doit être vrai. Je vous exhorte donc à fouiller à fond dans cette piste pour ceux qui sont intéressés. Par ailleurs vous pouvez aussi suivre une de ses formations pour aller plus vite;

Il suffit de porter des blocs de calcaire à très haute température, entre 900 et 1200°C pour obtenir une poudre aux propriétés saisissantes: la chaux vivehttp://chaux.durable.com/a-fabrication-de-la-chaux

  • La Chine, La Chine… Comme j’ai moi dis plus haut, n’imite pas qui veut mais qui peut. Les gars la sont à un level que … Donc dans toutes vos recherches, mettez la Chine en premier plan, pour vos machines de production etc.

Les blocages?…

Oui il y a des problèmes! De gros même, en ce qui concerne l’énergie par exemple!

Je sais!

Pardon si vous voulez en parler que ce soit pour proposer des solutions et pas pour nous dire que cela va nous freiner ou quoi que ce soit.

Proposition de plan d’action

  • Faire une liste la plus complète possible des produits vendus en quincaillerie,
  • Classer ces produits par catégories sur la base de leur process de fabrication ou matière première ou autres à voir,
  • À chacun maintenant de foncer pour la recherche des informations:
    • Quels sont les produits ou il y  a le plus de gombo,
    • Quels sont les produits les plus facile à fabriquer,
    • Quels sont les produits qui passent le plus sur le marché.
  • Celui qui veut vient partager en retour ses infos ici, et lorsque vous partagez une info, sachez très bien qu’elle sera utilisée par d’autres!! Ne venez pas dire qu’on a triché ou quoi que ce soit, on est ici pour cela, pour tricher ce qui se fait de bien… et améliorer,
  •  En ce qui me concerne, je mettrai en ligne certaines informations que j’aurais sauf si je suis tenu de protéger le secret pour un de mes clients.

Mes espoirs

Que d’ici un an qu’on ait au moins un nouveau produit local dans nos quincailleries à la suite de cette opportunité.

Bonne chance à nous tous dans notre chasse au gombo.

Pavel Ayimnei
Guide Investir Cameroun
ayimnei@gmail.com
Douala Ndogpassy
Le 17/03/2017

(2 commentaires)

  1. Vincent nguessom

    J’aimerai me lancé dans le métier de quincaillerie, je ne sais où debuté , et où acheté mes produits en tant que débutant à Yde
    Besoin de conseils s’il vous plait

  2. ayimnei

    Bonjour,
    Rapprochez vous d’un quincailler, essayez de faire de lui votre ami et échangez beaucoup.
    par ailleurs faites vos propres observations.
    Détectez les produits qui passent bien le marché.

    Dans l’article ci dessus notre avis d’ailleurs est plutot de chercher à produire certain de ces produits.
    Avec les quelques aciéries qu’il y a dans la ville il y a peut etre moyen de mettre en place une unité de découpe pour produire du petit matériel.
    Avec quelques connaissances en chimie certains petit produits peuvent etre fabriqué.
    Avec une idée en couture certaines tenus peuvent etre faites…
    Bref ouvrez les yeux et réfléchissez.

    Bonne chance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>